thème : Faire-Créer
Réagir (0)EnvoyeriCalPartager

dimanche 20 janvier 2019 à 10h

Collecte en faveur des exilé‧es des Hautes-Alpes

Malgré les tentatives de fermeture des frontières européennes, les exilé‧es continuent d'user de leur droit de se déplacer et de traverser les mers et les frontières.

En France, il‧les passent principalement par la frontière des Alpes : côte niçoise, cols de Larche, du Mont-Cenis et surtout par le col de Montgenèvre (1860 m), d'où ils arrivent à Briançon. La récente décision du gouvernement réactionnaire italien de fermer de nombreux lieux d'accueil (campos) jette de nombreux exilé‧es à la rue, les poussant ainsi à reprendre la route vers un autre pays d'Europe.

À Montgenèvre, la police traque, violente et dépouille les exilé‧es qu'elle capture, les poussant à s'écarter de la seule route praticable et à prendre des risques démesurés. Dans les Hautes-Alpes, la solidarité concrète s'organise : des maraudes patrouillent la frontière pour porter assistance aux exilé.es. Plusieurs lieux institutionnels ou squattés ont ouvert pour apporter une réponse, partielle, à l'urgence humanitaire provoquée par une politique raciste, qui a pour fins de fournir une main-d'œuvre docile au patronat français.

APPEL À DONS

  • pour aider les maraudeur‧ses qui secourent ;
  • pour pourvoir au premier accueil ;
  • et soutenir la lutte contre ce régime terrorisant exilé‧es et militant‧es les soutenant.

Pour secourir des personnes qui ignorent parfois tout des conditions de passage d'un col alpin en hiver, il nous faut des vêtements chauds (parkas, pulls, écharpes, bonnets, gants, cagoule, pantalons de ski, chaussettes) et des chaussures adaptées à la montagne (toutes tailles, mais surtout 43, 44 et 45).

Pour le premier accueil, il faut :

de la nourriture: riz, huile, tomate sous toutes ses formes, piment, épices, sucre, café, thé, oignon, lait, cubes maggi. Evitez les pâtes, les produits africains sont par contre bienvenus…
des produits d'hygiène courante (nécessaire de toilette, produits de ménage, papier et serviettes hygiéniques) ;
des sous: pour les frais liés aux démarches, améliorer le quotidien.

Les dons seront répartis selon les besoins entre les groupes maraudes et les squats accueillant des exilé‧es à Veynes (le CHUM qui accueille des mineurs), Gap (le Cesaï), Briançon (Chez Marcel), Oulx (la Maison Rouge) et les Refuges solidaires à Briançon.

Les collectes auront lieu sur les marchés, de 10 heures à midi :

  • samedi 19 à Manosque
  • dimanche 20 à Reillanne
  • lundi 21 à Forcalquier
  • mardi 22 à Oraison
  • mercredi 23 à Digne-les-Bains

Chèques à l'ordre des associations :
Article 1er OU Marcel sans frontières OU Refuges solidaires OU Tous migrants

Lien : https://04.demosphere.net/rv/2112

Réagir

Informations complémentaires et commentaires ajoutés par les lecteurs du site

Réagir

Soyez le premier à réagir