Réagir (0)Covoiturage EnvoyeriCalPartager

samedi 26 septembre 2020 à 10h

Ballade en forêt contre le photovoltaïque géant dans la montagne de Lure

Elzéard - Lure en Résistance vous propose des ballades dans les forêts d'Ongles et de Cruis

L'avenir de ces deux forêts reste incertain, et d'autres projets de panneaux photovoltaïques dans la montagne de Lure se dessinent à l'horizon. C'est pourquoi nous proposons de nous retrouver les prochains dimanches en alternant les visites dans la forêt d'Ongles et celle de Cruis.

Pour empêcher un mitage complet de ce massif forestier, il est important d' être de plus en plus nombreux à montrer notre désaccord avec de tels projets.

Retrouvons nous

  • le dimanche 13 septembre à Cruis
  • le dimanche 19 septembre à Seygnes, forêt d'Ongles.
  • le dimanche 27 septembre à Cruis

Départ des ballades à 10 heures jusqu'à 12 heures, et si l'envie y est, nous pourrons partager un pique-nique tiré du sac.

Point de rencontre pour Cruis :

- A la sortie de Cruis direction Sisteron, après l'école, empruntez la route sur votre gauche. Après un petit kilomètre, elle passe sous une petite chapelle avant de devenir un chemin non-goudronné. Poursuivre ce chemin jusqu'à une citerne d'eau en béton.

Collectif Elzéard, Lure en résistance.

Il y aura également un événement le 11 octobre dans la forêt de Seygnes à Ongles, à partir de 15h

La Montagne de Lure est en danger

"ELZÉARD, Lure en résistance"

La forêt de Seynes à Ongles à sauver.

PLUS DE 18 ZONES NATURELLES S'APPRÊTENT À ÊTRE DÉTRUITES (OU LE SONT DÉJÀ)
PAR DES MULTINATIONALES POUR Y IMPLANTER DES CENTRALES INDUSTRIELLES DE PANNEAUX PHOTOVOLTAÏQUES. DES FORÊTS ENTIÈRES ET DES DIZAINES D'ESPÈCES ANIMALES ET INSECTES SONT EN PÉRIL, DONT CERTAINES EN VOIE D'EXTINCTION.

ENGIE, multinationale au chiffre d'affaire de 60 milliards d'euros en 2018, voudrait raser près de 13ha de forêt à ONGLES soit l'équivalent de 18 terrains de foot. Ce projet endommagerait durablement une exceptionnelle zone humide si rare dans notre région et impacterait des centaines d'espèces de faunes et flore dont 30 sont sur la liste des espèces déjà menacées.

BORALEX, multinationale canadienne au chiffre d'affaire de 470 millions de dollars en 2018, s'apprête à détruire 17ha de zone naturelle à CRUIS (soit 24 terrains de foot) détruisant l'habitat, le site de reproduction ou l'aire de repos de plus de 97 espèces animales dont 4 en voie d'extinction et protégées nationalement.

TOUTE LA MONTAGNE, TOUS LES VILLAGES SONT CONCERNÉS

  • Banon (23 ha par RES)
  • Mallefougasse (80 ha par Sonnedix)
  • Redortiers (130 ha par Engie)
  • Simiane (12 ha par Sonnedix)
  • Revest-du-Bion (22,5 ha par Aloe Energy),...
  • Cruis (17 ha par Boralex)
  • Ongles (13 ha par Engie)
  • Aubignosc (13 ha par RES)
  • Montfort (8 ha par RES)
  • Simiane-la-Rotonde (27 ha par Sonnedix)

Et d'autres encore….

Détruire la planète pour la sauver :
Les énergies "vertes" le sont-elles vraiment ?

- Quels matériaux leur production requiert-elle ?

- Dans quelles conditions sociales et environnementales
les matériaux sont-ils extraits ?

- Ces énergies "vertes" vont-elles vraiment nous sortir de l'énergie fossile ?

- Qui sont les bénéficiaires de ces projets, la biodiversité ou les industries ?

- Ces nombreuses installations ne contribuent-elles pas à la croissance néfaste et à l'aggravation de la société industrielle de surconsommation ?

« Elzéard», collectif d'habitants de la Montagne de Lure, se propose d'offrir un espace pour informer et débattre des projets destructeurs qui nous concernent tous.

NE NOUS LAISSONS PAS ABATTRE PAR LA COMPLEXITÉ DE LA

QUESTION ÉNERGÉTIQUE, DÉBATTONS-EN MAIS NE LAISSONS

PAS LA DESTRUCTION DE LA FORÊT PROGRESSER DAVANTAGE.

Lien : https://04.demosphere.net/rv/2194